Une guerre éclair

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une guerre éclair

Message  Invité le Lun 19 Aoû - 17:04


Une guerre éclair, toute aussi éphémère que la gloire qu’en retireront les souverains impliqués.

La guerre au Skotinos n’aura pas duré, et les souverains de l’Archipel, tous de pleine connivence, ne peuvent que s’en réjouir, à un détail près, cette guerre, présentée comme celle de la justice et de la paix face à la tyrannie et la mégalomanie du vilain méchant de Byzas éradiquant les gentils Skotinecs, aura été trop courte pour entrer dans l’histoire. Malgré les moyens mis en œuvre pour sa publicité, et les volontés appuyées de l’élargir à l’ensemble du micromonde, elle disparaitra pour n’être qu’un vague souvenir, voire un mythe, celui de la disproportion que peuvent prendre les événements dans cet archipel. Bien sûr, les puissances en présence veulent aujourd’hui tous se vanter de la victoire. Déjà, le Belondor la revendique à demi-mot, pour ne pas froisser ses voisins, mais espère bien en retirer le bénéfice. Pour se poser en champion de la défense des faibles et des opprimés, il entend organiser sur son territoire une espèce de forum international autour de la question si angoissante « Que faire après la guerre ? », question que les pays auraient sans doute eu intérêt à se poser avant. Mais dans le monde de ceux qui nous dirigent, il y a toujours urgence à tout et c’est à celui qui réagira le plus vite pour pouvoir dire qu’il était le premier, le précurseur, le pionner, celui qui aura entraîné les autres.
Quelle erreur stratégique de notre nation, l’Aldarnor, que de courir après cette manigance ! Cautionner un tel projet n’est de toute évidence qu’apporter notre énergie à la réalisation d’un Belondor superpuissance de l’archipel.

Ne soyons pas malhonnêtes cependant. Et profitons de la situation pour pratiquer un des sports favoris du micromonde, et des nôtres, ne le nions pas, le Laurasie-bashing. Nos lecteurs les plus assidus se remémoreront sans doute nos articles, à une époque qui semble aujourd’hui lointaine, pour blâmer, chaque fois que nécessaire, les caprices du monarque laurasien. Ce feuillet semblera, par comparaison, bien léger. Nous aurions pu faire mieux, mais il nous semblait importait de mettre en évidence une question que personne n’éclaire car, ne nous trompons donc pas : cette guerre n’était pas celle de la mesure contre celle de la Démesure mais bien celle d’une volonté de puissance contre une autre. À y regarder de plus près, les motivations de la Laurasie et de l’alliance de circonstance obtenue pour défendre le Skotinos, ne semblent pas si différentes.

E. T.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum