Une rencontre courtoise...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une rencontre courtoise...

Message  Guillaume de Vitry le Dim 25 Aoû - 15:13

Un fiacre quitta le palais a toute allure, il se dirigea vers la résidence de fonction du chancelier. Elle s’immobilisa net devant l'entrée et le Prince de Vitry en décendit.
Il entra directement à l'intérieur,le prince venait avec la ferme intention de rencontrer le chancelier. Il monta jusqu'au première étage et se dirigea vers son cabinet et alla se faire annoncer chez le chef de cabinet.

Il lui dit avec un léger sourire :


- Bonjour monsieur, veuillez annoncer auprès du chancelier que sa grâce le prince philippe de vitry voudrais avoir une audience avec sa personne.

.......................................

SA GRÂCE GUILLAUME DE VITRY
Duc de Vitry
Grand maître d’Aldarnor
Chevalier de Saint-Basile
avatar
Guillaume de Vitry
Modérateur
Modérateur

Messages : 53
Age : 50
Localisation : Hôtel de Vitry ; Rouvray
Emploi : Grand maître d'Aldarnor

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une rencontre courtoise...

Message  Louis-Édouard d'Escault le Dim 25 Aoû - 17:52

Le premier secrétaire du Cabinet de la Chancellerie fut assez surpris de l'arrivée pour le moins impromptue du Ministre de l'Échiquier. Il le fit patienter quelques instants - sachant qu'une personne de son rang exigeait la plus grande diligence - afin de vérifier les disponibilités du Chancelier. Ce dernier était dans la bibliothèque de l'Hôtel de Courtonne, il préparait le vaste chantier qu'il souhaitait lancer, un plan, premier de cette 'ampleur, d'instruction publique. Plongé dans ses feuillets, il ne remarqua pas l'huissier qui vint lui annoncer la visiter du Prince de Vitry.

"- Excellence, Sa Grâce le Prince de Vitry souhaite une audience avec vous. Il vous attend dans votre cabinet. Manifestement, l'affaire semble urgente.
- Bien, cela me surprend, mais faites lui savoir que je le recevrai dès maintenant."

Quelques minutes plus tard, le Chancelier reçut le Ministre de l'Échiquier dans son cabinet. Il lui sourit :

"- Bonjour Excellence. Comment allez-vous ?"

.......................................

SON EXCELLENCE LOUIS-ÉDOUARD D’ESCAULT
Duc de Pompadour
Chancelier d’Aldarnor
Grand veneur d’Aldarnor
Gouverneur d’Île-d’Aldarnor
Chevalier de la Jarretière
Commandeur de Saint-Théodore
avatar
Louis-Édouard d'Escault
Administrateur
Administrateur

Messages : 53
Age : 35
Localisation : Rouvray

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une rencontre courtoise...

Message  Guillaume de Vitry le Dim 25 Aoû - 20:00

Le prince entra dans le bureau du chancelier,tout en lui souriant et lui dit:

- Bonjour cher ami, comment allez vous ?

Je  suis très content de vous voir. Ma visite dois vous étonner ? Il s'agit d'une simple visite de courtoisie.


il s'arrêta un instant puis dit :


- Cher ami, je suis aussi venu vous voir, pour savoir ce que vous conter faire contre ce petit baron de campagne.

Il faut avoir la plus grande fermeté envers ses gens la. Je peux prendre des dispositions si vous le désirer.


il attendit sa réponse.

.......................................

SA GRÂCE GUILLAUME DE VITRY
Duc de Vitry
Grand maître d’Aldarnor
Chevalier de Saint-Basile
avatar
Guillaume de Vitry
Modérateur
Modérateur

Messages : 53
Age : 50
Localisation : Hôtel de Vitry ; Rouvray
Emploi : Grand maître d'Aldarnor

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une rencontre courtoise...

Message  Louis-Édouard d'Escault le Mar 27 Aoû - 17:03

En entendant l'expression "baron de campagne", Louis-Édouard ne put s'empêcher de rire ! Décidément, on ne changerait jamais le Prince de Vitry qui n'avait pas peur des mots et n'avait jamais la langue dans sa poche. C'était un aristocrate solide, droit, traditionnel,qui représentait une des Maisons les plus anciennes et glorieuses du Royaume, et il arborait en même temps une grande simplicité, une spontanéité qui surprenait toujours lorsqu'on voyait l'homme, dont l'aura ne trahissait pas son statut. Le soutien de Philippe de Vitry, alors que les deux hommes ne partageaient pas toujours les mêmes opinions, montrait qu'il était un homme de confiance, qui oeuvrait pour le bien du royaume et la réussite du gouvernement ; le Chancelier en fut sincèrement ému. Après tout, sa volonté d'intervenir contre le chahut qui avait bousculé le Gouvernement du Roi n'était pas si étonnant, elle s'inscrivait parfaitement dans une démarche conservatrice de protection des institutions et du symbole que représentaient, dans l'Histoire du Royaume, la Chancellerie et les Ministères royaux.

C'est avec un large sourire que le Chancelier répondit :


"Je n'aurais pu mieux dire ! Ce "baron de campagne", comme vous l'appelez, a outrageusement dépassé les limites du correct, et j'en suis le premier sidéré. En tant que Ministre de l'Échiquier, vous êtes garant de l'ordre au sein du Royaume mais la situation actuelle dépasse une simple question d'ordre public, elle engage l'ensemble de l'ordre institutionnel. Pouvons-nous, en tant que représentants de l'exécutif, nous immiscer pleinement dans les affaires de ce qui relève du législatif ? pouvons-nous brider la liberté de parole au sein des Chambres, lieux qui sont censés être ceux où la parole populaire doit pouvoir s'exprimer ? Cela pose un véritable problème constitutionnel, et c'est pour cette raison que j'ai mandaté le ministre de la Justice pour qu'il étudie l'ensemble des possibilités qui s'offrent à nous afin de nous défendre de tels outrages. Je croit qu'une réponse est possible, mais qu'elle doit être interne aux Chambres. La liberté de parole doit être entière dans les limites du respect dû aux différentes institutions, et je pense en ce sens que le Président Francq était pleinement dans son rôle lorsqu'il a, avec une autorité impressionnante, fait cesser le désordre qui grandissait durant cette séance. Désormais, je pense que c'est à lui et au Bureau de la Chambre des Nonces de délibérer sur les sanctions possibles à adopter en ce qui concerne les injures et à envisager sur une levé possible de l'immunité parlementaire. Je ne crois pas que nous puissions faire quoi que ce soit, sinon renouveler notre détermination à porter courageusement la politique royale et insister sur l'image d'un gouvernement fort, soudé, et résistant face aux coups qu'il reçoit."

.......................................

SON EXCELLENCE LOUIS-ÉDOUARD D’ESCAULT
Duc de Pompadour
Chancelier d’Aldarnor
Grand veneur d’Aldarnor
Gouverneur d’Île-d’Aldarnor
Chevalier de la Jarretière
Commandeur de Saint-Théodore
avatar
Louis-Édouard d'Escault
Administrateur
Administrateur

Messages : 53
Age : 35
Localisation : Rouvray

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une rencontre courtoise...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum